1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à MIGNE AUXANCES
  3. Le nouveau diagnostic énergétique et sa lutte contre les passoires énergétiques

Le nouveau diagnostic énergétique et sa lutte contre les passoires énergétiques

Publié le 07/06/2022

Actuellement, le gouvernement multiplie les mesures afin de lutter contre les passoires énergétiques. Il s’agit d’un véritable bouleversement dans le marché immobilier.

Car à l’horizon 2025, il sera impossible de louer un bien immobilier avec une étiquette G et impossible de louer un logement F à partir de 2028. La conséquence de la loi Climat et Résilience de mai 2021 redistribue les cartes sur le marché immobilier. Auparavant, le diagnostic de performance énergétique était réalisé simplement à but consultatif. Désormais, il est encadré dans une dimension réglementaire régissant la location du bien. L’entreprise responsable du DPE engage sa responsabilité, car en cas de diagnostic erroné, l’agent immobilier, le notaire ou le vendeur peut envisager des voies de recours. Mais ce n’est pas tout, son impact est désormais considérable sur le marché locatif avec une interdiction progressive à la location par rapport au calendrier suivant :

  • À partir du 1er janvier 2023 il est impossible de louer un bien avec un DPE G avec une consommation supérieure à 450 kW par mètres carrés par année.
  • À partir du 1er janvier 2025, les biens avec un DPE G ne pourront plus être loués.
  • À partir du 1er janvier 2028, la même interdiction s’applique sur les logements F.
  • Enfin, à partir du 1er janvier 2034, l’interdiction concerne les biens avec un DPE E.

En raison de ces mesures, de nombreux propriétaires cherchent à vendre leurs passoires énergétiques plutôt que d’effectuer les travaux d’isolation. Mais 92 % des acheteurs négocient le prix de vente. Une négociation justifiée par le fait que des travaux plus ou moins conséquents doivent être entrepris afin d’être en adéquation avec les normes environnementales. Par conséquent, de nombreuses de la rénovation énergétique vient s’étoffer en 2022 avec la reconduction de MaPrimeRénov et l’intervention de France Rénov.

Source : https://edito.seloger.com/actualites/france/de-combien-prix-passoires-energetiques-negocies-article-13975.html

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous